La mobylette de Dora Maar

Ce fut la dernière bonne nouvelle de l’année : « j’ai la mobylette ! ».

Rare vestige du quotidien de Dora Maar, sa mobylette est la pièce emblématique de sa vie à Ménerbes, la petite histoire dans la grande histoire. « Cette monture de métal était son fil rouge avec le monde extérieur, le prolongement de son esprit. Il lui permettait d’avaler les litres de vent, de voler sur la terre ferme » imagine justement Stéphan Lévy-Kuentz*.

Elle est aujourd’hui la propriété de la Dora Maar House, la résidence d’artiste du Museum of Fine Arts de Houston qui la prête exceptionnellement et généreusement pour la durée de l’exposition que je prépare sur Dora Maar – ce sera la première sortie de la mobylette de la maison de Ménerbes depuis le décès de l’artiste en 1997 !

Elle sera encadrée par une série inédite de 20 paysages dessinés par Dora Maar, probablement lorsqu’elle arpentait le Lubéron et les Alpilles avec sa mobylette, transportant ses carnets et crayons dans ses sacoches...

Une exposition-événement pour la galerie, avec, en plus des vestiges de Dora Maar, les photographies que Jérôme de Staël réalisa dans sa maison de Ménerbes, peu de temps après son décès. 

Expositions du 21 mars au 24 juin 2019.

AFFICHER LE DOSSIER DE PRESSE. Photos HD sur demande.

* “Sans Picasso”, éditions Manucius, 2018

 

 

IMG_0033.JPG
Anne Carpentier